Archives de Catégorie: langue et langage

Mots d’enfant (bilingue)…j’adore!

J’ai toujours aimé lire ou écouter les « mots d’enfants ».
Comme tout enfant (mono, bi, tri, multi..lingue), à 3 ans et demi, Iloane me régale donc avec ces petites phrases qui me prouvent chaque jour qu’un enfant possède (ou acquiert très très très vite..) une aptitude à la grammaire indéniable. Après le gérondif, elle me démontre une utilisation parfaite du passé, elle invente les mots qu’elle ne connaît pas en y mettant la marque de la langue… et elle invente des mots tout simplement très rigolos !

C’est difficile à décrire, à retranscrire, à partager (surtout avec des non-bilingues) et bien sûr son langage évolue si vite que je n’ai pas le temps de l’analyser, ni même de noter tous les exemples, mais j’adore!

Dans la salle de bains, elle se lave les dents « ça pique…et toi ça y est t’as lavé les dents? » je réponds « oui ça y est » et elle dit « et ça piquait? »
Elle joue avec son bébé, le met au sein et dit « bébé tu veux prendre mon VTT.. » (téter…!)
Je me maquille : « Maman pourquoi tu peins tes yeux? »
Elle essaye d’enlever son blouson « Maman j’arrive pas à désattacher »
Au dodo, je lui demande : »à 4 ans tu vas la mettre où la tétine? », elle répond « bah là, mais à 3 ans la tétine oui… (elle montre 4 et 5 avec ses doigts) mais à dix-quarante-sept non! »
Elle joue à la pâte à modeler « maman c’est trop dur pour la pastaler » (« aplastar » en espagnol =appuyer, aplatir)
« maman qu’est-ce qui touche demain à l’école? » (« que toca? » en espagnol= « c’est le tour de quoi(comme goûter))

etc etc…..

J’en profite pour partager cet article- témoignage intéressant d’une multilingue sur la relation entre la langue et la personnalité…

http://www.rue89.com/2013/11/12/parle-quatre-langues-ai-quatre-personnalites-differentes-247421

 

Publicités

Difficultés

Il ne s’agit pas simplement de parler toujours en français avec Iloane pour en faire une petite bilingue épanouie. On m’avait prévenu, c’est un petit peu compliqué que ça, beaucoup de choses entrent en compte.

J’ai eu une discussion mouvementée mais intéressante avec 3 personnes espagnoles que je connais depuis quelques années. Je serais vue comme une personne très « mal educada » chaque fois que je m’adresse à ma fille en français en présence de personnes qui ne le parlent pas.

Je me sens un peu « attaquée », j’explique qu’aujourd’hui il est impossible pour moi (du moins très difficile) de m’adresser à Iloane dans une autre langue que le français. C’est la langue que j’utilise depuis la grossesse avec elle, c’est la langue que je souhaite lui enseigner et je suis la seule à l’utiliser quotidiennement, tout le reste est en espagnol, la crèche, la rue, les amis, le parc, le docteur etc etc…

Elles me soutiennent que maintenant qu’Iloane grandit et va commencer à distinguer les 2 langues, je devrais utiliser l’espagnol avec elle quand je me trouve par exemple avec les voisins, professeurs, parents d’amis etc car c’est très mal vu de parler français entre nous.

Je comprends un peu mieux maintenant ces regards gênés qu’on a pu me lancer dans l’ascenseur ou à la sortie de la crèche..mais comment expliquer une chose qui me parait la plus logique qui soit. Bien sur si les personnes autour de moi ne parlent pas français et doivent prendre part à notre conversation, je m’adresse à Iloane en français puis je traduis pour les autres, mais m’adresser à elle en espagnol n’est pas du tout naturel et remettrait en cause le bilinguisme.

On pourrait espérer des Espagnols qui ont plusieurs langues co-officielles sur leur territoire (catalan, basque, galicien) qu’ils soient plus ouverts à ce sujet, mais au contraire cette situation ne facilite pas vraiment la compréhension…nous en reparlerons sûrement….

Langue maternelle

La langue maternelle désigne la première langue qu’un enfant apprend. Lorsque l’enfant est éduqué par des parents ou des personnes parlant des langues différentes, il peut acquérir ces langues simultanément, chacune pouvant être considérée comme une langue maternelle. Il sera peut-être alors en situation de bilinguisme. Dans les domaines de la linguistique et de l’éducation, les termes de langue maternelle et de langue natale sont souvent utilisés sans distinction.
L’acquisition de la langue maternelle se fait en plusieurs phases. Au tout début, l’enfant enregistre littéralement les phonèmes et les intonations de la langue, sans toutefois être capable de les reproduire. Ensuite, il commence à produire des sons et des intonations. Enfin, lorsque son appareil phonatoire le lui permet, il articule les mots et commence à organiser ses phrases, tout en assimilant le lexique. La syntaxe et la grammaire de la langue sont intégrées tout au long de ce processus d’apprentissage.