Archives de Catégorie: De 2 à 3 ans

Mots inventés et grammaire d’enfant bilingue

Comme tous les enfants de cet âge, Iloane nous amuse avec ses inventions langagières. Pas toujours facile de distinguer les erreurs spécifiques au bilinguisme. Mais pour moi elle est la reine des faux-amis français-espagnols…, en voici quelques exemples.

Mots espagnols transformés en français:

– chocado= cogné: ilo dit: « Je m’ai choqué  »
– chupado=léché: « le petit chien il m’a choupé »
– me tumbo= je m’allonge:  » je me toumbe la dans le lit »
– enseñar=montrer:  » « regarde maman, je vais t’enseigner »
– pillar= rattraper : « maman, on va te piller »
– falta= manque : « il falte un »

Mots français transformés en espagnol:

– Ilo dit à son papa « bebe ha hecho betiso » (=bébé a fait des bêtises)
– « papa, estoy habillando » (je suis en train de m’habiller)
-« voy a coiffarte papa » (je vais te coiffer papa)
– « bebe me ha tapado » (bébé m’a tapé)

Et puis des choses rigolotes que je qualifie plutôt d’erreurs franco-françaises…: « je l’ai prendé, je vais peinter, je vais ménager, je vais dire que je ménage », et des traductions si logiques…: va demander à papa si les croissants sont gros…. « papa los croassaness.. » « maman, ils sont petits les croissants »..etc.etc.

Ce qui nous épate c’est évidemment ce que j’appellerai son « aptitude grammaticale »,  puisqu’on peut voir par ces quelques exemples qu’Iloane a tout à fait compris par exemple qu’en français le son « é » est la marque du passé ou de l’infinitif, mais non du présent, alors qu’en espagnol si elle veut parler au passé elle a bien compris qu’il fallait ajouter « ado ou ato ». Elle forme même le gérondif espagnol sur un verbe français!! (« habillando »). Si je compare à certains élèves, franchement elle m’ÉPATE..! (et puis c’est ma fille alors évidemment..!)

 

Iloane continue à grands pas son apprentissage dans les 2 langues avec de plus en plus de phrases amusantes dont voici quelques exemples:

Maman: « Ils sont où tes chaussons? » Ilo: « dans ma chambre non…dans la salle d’attente » (= le salon!)

Ilo à Papa:  » es una grande pared para cognarnos » (encore une preuve de son habilité grammaticale… nous cognerdevient cognarnos)

Ilo: « Maman y a des miettes. papa hay miettas »

Ilo. « Maman, tu me fais des grimaces » (=massages/guilis!)

Ilo joue avec bébé et le met sur le pot: « dis don, dis don bébé, allez la colilla abajo…anda.. ya esta, ça y est…maman regarde il a fait pipi et caca » ce qu’elle a entendu en espagnol à la crèche reste en espagnol, le reste en français car à ce moment là elle est avec moi et elle joue en français.

 

Il y a quelques jours, à presque 3 ans, Iloane m’a démontré qu’elle faisait déjà la différence entre indicatif et subjonctif! En jouant elle a dit à son bébé « bébé je veux pas que tu fasses du bruit » et 2 minutes après « bébé, il faut pas faire du bruit.. » Mes élèves vont être jaloux….!

Iloane continue à progresser, elle ne me parle jamais en espagnol, sauf quelques rares fois pour jouer mais c’est vraiment un jeu, elle pouffe de rire dès que je lui réponds. Par contre elle parle parfois à Papa en français, quand je lui dis « appelle papa, dis lui de venir voir » ou quelque chose comme ça. Mais dès que papa lui parle , elle passe vite à l’espagnol. Il est aussi très rare qu’elle utilise un mot espagnol dans une phrase en français. Elle a plutôt tendance à transformer les mots en y mettant les conjugaisons, les terminaisons correspondantes à la langue qu’elle utilise (« papa me ouvras, je vais te pisser » (pisar =marcher sur les pieds, l’ombre !!). « je peux saquer tout maman » (=sacar=sortir), « abuela quiero boulettas » « papa quiero apuyar » « papa hay miettas »
Si elle ne connait pas le mot, elle s’explique d’une autre manière. Aujourd’hui, j’ai entendu papa lui dire d’aller me demander « un trapo » (un chiffon) et je savais que vu le contexte elle n’allait pas savoir me demander. elle est venue et m’a dit « maman euh…je veux…euh euh …essuyer…euh…essuyer le tableau euh…un petit…euh » j’ai dit « tu veux un chiffon pour essuyer et là elle a répété « un chiffon oui ».

Je remarque qu’Iloane met presque toujours dans ses phrases « papa » ou « maman », est-ce pour annoncer à qui elle va parler et dans quelle langue où les enfants monolingues font-ils exactement la même chose??

Publicités

Ma petite bilingue distingue ses 2 langues

À 2 ans et presque 8 mois la nouvelle petite phrase d’Iloane est « toi tu savais pas maman » ou « papa y savait pas » ou « papa /mama no sabe« . Son « savais  » signifie « sais » au présent, erreur certainement dûe au « sabe » español.

Elle me le dit quand je lui dis des mots en espagnol. Par exemple: elle fait de la pâte à modeler avec papa, j’arrive « qu’est-ce que tu fais? ah c’est un schtroumpf? » ilo répond « non un pitufito gigante » je répète « ah un pitufito gigante » elle rigole et dit « toi tu savais pas » je dis « ah bon maman elle sait pas parler comme ça? » elle répond « non c’est que moi et papa« .

Nous remarquons de plus en plus qu’elle sait parfaitement qu’il existe 2 langues dans sa vie, voire 3 puisque quand je lui dis quelques mots en anglais elle sait bien aujourd’hui me répondre par tous les petits mots anglais qu’elle connait avec moi. Par exemple je lui dis souvent au moment de partir « let’s go », et maintenant elle me répond « let’s go » puis ajoute « crocodile » (prononcé à l’anglaise car je luis dis parfois « see you in a while crocodile ») puis elle ajoute « my friend…ok… ».

En ce qui concerne l’espagnol et le français, il arrive souvent qu’elle ajoute un « o », un « a » ou un « s » à un mot français. Elle ne le fait que pendant un temps très court car dès qu’elle connait le mot en espagnol elle l’utilise correctement. Par exemple après son premier bain à la piscine balnéo, je lui dis « tu vas raconter à papa que l’eau était chaude, qu’il y avait des bulles… » papa arrive et elle lui dit « papa a la piscina habia boulas« . idem pour le mot « pâte à sel » qu’elle répète immédiatement à papa à sa manière « papa a jugar con la patasela« .

De plus en plus de perles dans ses mots d’enfant bilingue….difficile à répertorier et à faire comprendre à des non-bilingues… difficile aussi de distinguer les erreurs dûes au bilinguisme de celles que tous les enfants unilingues font (même si la plupart sont  typiques des « faux-amis » espagnols-français).

Voici juste quelques exemples « maman, je vais te piller (de pillar=attraper) » , un serpane (pour dire serpent à papa), « c’est mon le lit », « c’est ta tienne », « il est où mon léphone », « c’est ma ssiette, ma petite ssiette »(pour assiette) « tu me t’aides », « je m’ai manché » (manchar=tâcher,salir), je me toumbe (tumbar=s’allonger), « je vais m’assiser », « je m’ai mordu », je m’ai tombé »….

Jeux et mots rigolos d’enfant bilingue à 2 ans et demi

Quand Iloane joue toute seule, quelle langue parle t-elle ?

 

C’est la question qu’on nous pose le plus souvent et il n’est pas si facile d’y répondre car cela dépend de plusieurs choses (qui est là, d’où elle vient…etc) Quand elle arrive de la crèche par exemple il y a + d’espagnol, en vacances avec papitou-maminou évidemment + de français. Pas facile de trouver un terrain « neutre » (ça n’a d’ailleurs aucun sens pour un bilingue, ses 2 langues étant toujours présentes)

Voici un extrait d’un dimanche matin à la maison avec ses jouets dans le salon en présence de papa et maman :

« – Papa una casita…

–      Para ti o para las muñecas? (papa)

–      Para yo y para otos, papa cuidado. Hola! Que casita. La puerta con este. Hola. Adiós.après el oto tambén . la muñeca.

–      Oh la belle maison, c’est à qui cette maison? (maman)

–      La maison. C’est à ma. Oh que es eso ?

–      Tu fermes la porte ? (maman)

–      Oui je feme la pote. Oh elle est où laute, laute maison. On fait dodo. Maman je peux pas ferme la pote. Ouy cosita. Dos uno cuatro (elle prend des jouets et les met dans la maison) no va a salir. Donde esta. Maman la porte je peux pas c’est cassé ça. La casitas.Ça c’est pour manger (à son bébé)

–      Bah faut pas la casser ! (maman)

–      Oui je la casser. C’est la maison , c’est le grand lit. (…) a dormir la vaca la casita. ilo va faire dodo.fait dodo avec la vache et bébé aussi. Oh que pasa ? a comer. Bébé la siestas.Tu ahi eh espera. Que ha pasado tu. Si oh mira. Non il est pas la.oh quien viene ? à tout à l’heure papa. Papa ca pique. Espera. Espera. Maman dessiner. Maman ça marche pas. Ya pu place. Ici oui là-bas oui. Six et quatre.(…) maman la maison elle est cassée. Maman fait la maison ?

–      D’accord tu m’aides ?(maman)

–      Oui je m’aide.

(elle prépare la cuisine pour bébé) – on fait une omelette. Tiens t’aider. Gusta ? no quiere. Ya voy a la casita. Regarde elle est jolie. Papa ya esta. Au revoir. Je cours vite… papa no puede.”

Je ne suis pas linguiste mais je m’autorise quelques remarques :

L’une au niveau de la quantité : utilisation quasi-égale des 2 langues.

L’autre au niveau de la qualité : prononciation semblable dans les 2 langues. Elle fait les erreurs communes aux enfants dans les 2 langues (par exemple elle ne prononce pas ou peu les « r » ou 2 consonnes à suivre.). Sa grammaire parait plus développée en français (sujet+ verbe + article +complément+conjonction+pronom) qu’en espagnol (+ d’impératif, d’interjection, de question avec pronom interrogatif). Son vocabulaire est semblable dans les 2 langues, il s’agit de mots qu’elle a entendus avec maman, papa, ou à la crèche et qu’elle répète dans ces situations de jeu.

Et la dernière remarque vous ne pouvez pas trop en profiter..j’essaierai de vous le prouver par une vidéo un jour… :il est évident qu’Iloane parle bien plus fort en espagnol qu’en français. Je l’ai remarqué à plusieurs reprises, ça ne me surprend absolument pas et c’est parfois flagrant ! Elle sait se faire entendre…mais baisse d’un ton en français…!

Voici quelques mots rigolos d’Ilo:

Quand elle ne connait pas le mot ou quand les mots se ressemblent, soit elle bloque soit elle invente:

« oh un colliéto » (pour « collier » en espagnol).

« esas petitas » (pour « pequeñitas » (petites))

elle regarde un livre avec papa et dit tous les mots : » un coche, un silla, un avión, un cotchone… » (le mot cochon mais prononcé à l’espagnol!)

Quand Iloane apprend de nouveaux mots, elle confond parfois 2 mots de même consonance appris le même jour ou la même semaine. Par exemple quand on la coiffe elle ne demande pas une tresse mais une « princesse ». Quand on passe un tunnel, elle dit « oh un lhotel » ou bien elle appelle Nelly « Émilie ». Tout cela étant commun à tous les enfants uni ou bi-lingues…..

La perle de la semaine c’est le mot « tupperware », évidemment difficile pour tous les enfants (voire certains adultes d’ailleurs….. ). Iloane adore cuisiner et a maintenant l’habitude de faire les gâteaux avec maman…pour cela on a besoin d’un « petiloir » qu’elle prend dans le placard pour y mettre le « suk », la « farine » et bien sur le « chocolat » (a quoi bon faire un gâteau sinon….??).

Dans le même style on « pisherman » pour « spiderman » (oui moi aussi je me demande où elle l’a appris mais elle était très précise en me montrant le catalogue de jouets et elle reconnaissait bien spiderman. Se souviendrait-elle du déguisement de Félice et Célestin qui lui avait fait peur cet été?? c’est une possibilité mais ça me parait surprenant quand même…

Iloane est en train d’intégrer quelques particularités du français comme notre belle apostrophe et me propose souvent son aide : « je me taide?? » ou me demande de l’aider: « tu me taides?.

Iloane parle toujours énormément et dans les 2 langues . Elle prononce très bien et a beaucoup de vocabulaire. Dès qu’elle voit un nouvel objet elle me lance sa phrase préférée « maman, ça, sappelle?? « . Elle apprend donc des mots parfois compliqués comme « tamis » ou « blanc d’oeuf » ou « batteur » vu que maman est dans sa période macarons maison…..

Par contre elle est toujours aussi timide et ne dit pas un mot s’il y a quelqu’un qu’elle connait peu ou pas. D’où une question qui revient quelquefois et qui me met (un peu) hors de moi : « Est-ce qu’elle comprend quand on lui parle espagnol?? ».

Bien évidemment je répond tranquillement que « oui bien sûr, ici tout est en espagnol (papa, la crèche, amis, voisins etc) sauf moi, et non pas le contraire….

Pour terminer , quelques vidéos disponibles sur

http://www.youtube.com/user/anitalaformateca

Enfant bilingue: nouvelle explosion lexicale à 2 ans et +

Après quelques semaines de vacances en France , Iloane a énormément progressé. Elle parle beaucoup plus en français, parfois à son papa mais elle passe vite à l’espagnol dès qu’elle connait les mots en espagnol. Elle a beaucoup appris, de nouvelles expressions, de nouveaux mots comme « feux d’artifice » ou « aller acheter le journal » . Cela prouve bien une fois de plus qu’on apprend très vite par le vécu.

Iloane fait maintenant des phrases entières. Ce n’est plus de la répétition, c’est de la « combination » de tous les mots qu’elle connait, par ex « maman je peux pas porter ». Elle distingue aussi très bien les syllabes des mots. Je lui dis parfois pour m’amuser on va à la « cipine » et elle me corrige vite « non , à la piscine! ».

Coté prononciation je remarque que son « V » est très proche du « B » sons qui ne se différencient pas en espagnol. par exemple elle dit « ça ba ? »

Septembre:

Malgré le retour à la crèche, le français continue à dominer pour l’instant. Iloane s’adresse à tout le monde en français. Avec Papa elle utilise le français en « première approche » puis passe à l’espagnol quand il lui répond.A la crèche elle parle aussi français ces premiers jours. Les mots qu’elle dit le plus sont maintenant des phrases comme « s’appelle? » pour demander le nom de tous les objets mais aussi de toutes les personnes qu’on peut croiser. Iloane est beaucoup moins timide qu’il y a quelques mois. Si elle est prévenue avant qu’elle va voir une nouvelle personne, il n’y a aucun problème. Si la personne s’intéresse à elle et lui parle, elle commence à raconter et à répondre en français le plus souvent. Elle est même très très bavarde, se raconte et nous raconte énormément de choses. Elle prononce relativement bien pour une enfant de 2 ans et 3 mois.

Après l’été en France, Iloane a retrouvé la crèche en septembre et y a parlé français tout en comprenant l’espagnol. Puis elle est retournée en vacances en France mais sans papa et donc sans espagnol pendant presque 2 semaines. Lorqu’elle retrouve son papa, immédiatement elle lui dit « papa mira ».

Elle a appris à dire s’il te plait et quand je lui demande « et à papa comment tu demandes? » elle me répond « por favor ».On lui pose la question avec plusieurs personnes et on s’aperçoit qu’elle dit « s’il te plait » aux femmes et « por favor » aux hommes…!

Par contre pour les mots qu’elle connait et qu’elle utilise depuis longtemps elle n’a aucune difficulté a différencier. Elle me grimpe sur le dos et dit « maman fait cheval », 10 secondes après elle grimpe sur son papa et dit « papa,caballito ».

Iloane parle toujours beaucoup et plutôt bien pour ses 2 ans et 4 mois. Elle entend absolument tout ce qu’on dit même si on ne s’adresse pas à elle ou si la télé est allumée par exemple, elle répète des mots qu’elle entend . Et elle se souvient de tout, par exemple du « grand lit » qu’elle aura après les vacances et dont elle parle à toute personne qui lui pose une question avec le mot vacances!

Elle nous épate chaque jour bien sûr.

Enfant bilingue: de l’imitation à la déduction. 2 ans

Iloane distingue maintenant ses 2 langues selon la personne à qui elle parle. C’est un grand changement qui prouve qu’elle sait qu’elle utilise 2 langues différentes, même si pour elle ce ne sont pas vraiment des langues mais des manières de dire les choses, une manière avec maman, l’autre avec papa. Elle a commencé à distinguer à 23 mois chez Abuela. Nous avons remarqué qu’elle utilisait très peu de mots français avec la famille espagnole. Là-bas si elle connait le mot en espagnol, elle l’utilise en espagnol. les seuls mots français utilisés sont ceux qu’elle ne connait pas en espagnol. A la maison c’est très clair pour elle. Si elle me voit sortir mon vélo, elle dit « vélo« . Si c’est papa qui sort son vélo elle dit « bici« . Elle est avec moi et me demande « peu d’eau maman » je lui dis va voir papa dans la cuisine et demande lui de l’eau, elle y va et j’entends « papa, agua« . Elle est même capable de raconter en passant à l’autre langue.

Par exemple, elle est avec moi et mange du fromage. Elle me l’a demandé en français, je lui ai donné en disant le mot fromage et quand elle mange elle dit plusieurs fois « fromage, fromage ». Papa arrive et je lui dis « dis à papa ce que tu as mangé. » « queso! ». De plus en plus d’exemples nous montrent qu’elle sait avec qui utiliser quelle langue. Il y a bien eu une période où je me demandais comment elle ferait si par exemple à la crèche elle demande de l’eau en français ou aller sur le pot par exemple et que personne ne la comprend… mais cette période a été très courte puisque je sais maintenant qu’Iloane sait parfaitement se faire comprendre de tout le monde!

Parfois j’ai encore des réflexions des voisins ou de gens car Iloane est très timide et ne parle absolument pas en présence d’inconnus. Maintenant les gens lui posent directement des questions comme « como te llamas? » ou « cuantos años tienes? » (comment tu t’appelles et quel âge tu as?) et iloane sait parfaitement répondre à ces questions dans les 2 langues, mais elle reste muette. J’ai donc entendu plusieurs fois « entiende español? » (elle comprend l’espagnol?) et je dis oui bien sûr bien sûr mais elle ne parle qu’à la maison….

Choukik et choukito

Cette semaine, Iloane nous fait bien rire avec son langage. Voici un petit exemple:

Iloane s’est fait dévorer par un moustique. je lui demande « qu’est-ce qui t’a piqué sur le bras? » elle me répond « mouche », je lui dis « non c’est pas une mouche c’est un moustique » et elle dit « choukik, bobo, papa enlevé ». Quand son papa arrive, il lui pose la même question en espagnol et là Iloane dit « choukito malo pica ilo » (pour « mosquito malo pica a iloane= méchant moustique qui pique iloane). Toute la semaine nous avons eu cette petite conversation avec iloane dans les 2 langues. Elle a du mal à se souvenir de ce mot nouveau et difficile (moustique-mosquito) avec changement de syllabe mais il est clair qu’elle a bien compris qu’il y avait un mot en « ik » et un mot en « to » et le reste est tellement mignon qu’on ne la corrige même pas….!

Ce genre d’invention n’est pas nouveau, par exemple elle a du mal à dire le mot « voiture », elle utilise un mot de son invention qui est un mélange entre « coche » et « voiture », ça donne un « poshure » que je ne comprenais pas au début mais qui s’est avéré être sa manière de dire ce mot difficile en français.