Archives Mensuelles: janvier 2013

Ma petite bilingue distingue ses 2 langues

À 2 ans et presque 8 mois la nouvelle petite phrase d’Iloane est « toi tu savais pas maman » ou « papa y savait pas » ou « papa /mama no sabe« . Son « savais  » signifie « sais » au présent, erreur certainement dûe au « sabe » español.

Elle me le dit quand je lui dis des mots en espagnol. Par exemple: elle fait de la pâte à modeler avec papa, j’arrive « qu’est-ce que tu fais? ah c’est un schtroumpf? » ilo répond « non un pitufito gigante » je répète « ah un pitufito gigante » elle rigole et dit « toi tu savais pas » je dis « ah bon maman elle sait pas parler comme ça? » elle répond « non c’est que moi et papa« .

Nous remarquons de plus en plus qu’elle sait parfaitement qu’il existe 2 langues dans sa vie, voire 3 puisque quand je lui dis quelques mots en anglais elle sait bien aujourd’hui me répondre par tous les petits mots anglais qu’elle connait avec moi. Par exemple je lui dis souvent au moment de partir « let’s go », et maintenant elle me répond « let’s go » puis ajoute « crocodile » (prononcé à l’anglaise car je luis dis parfois « see you in a while crocodile ») puis elle ajoute « my friend…ok… ».

En ce qui concerne l’espagnol et le français, il arrive souvent qu’elle ajoute un « o », un « a » ou un « s » à un mot français. Elle ne le fait que pendant un temps très court car dès qu’elle connait le mot en espagnol elle l’utilise correctement. Par exemple après son premier bain à la piscine balnéo, je lui dis « tu vas raconter à papa que l’eau était chaude, qu’il y avait des bulles… » papa arrive et elle lui dit « papa a la piscina habia boulas« . idem pour le mot « pâte à sel » qu’elle répète immédiatement à papa à sa manière « papa a jugar con la patasela« .

De plus en plus de perles dans ses mots d’enfant bilingue….difficile à répertorier et à faire comprendre à des non-bilingues… difficile aussi de distinguer les erreurs dûes au bilinguisme de celles que tous les enfants unilingues font (même si la plupart sont  typiques des « faux-amis » espagnols-français).

Voici juste quelques exemples « maman, je vais te piller (de pillar=attraper) » , un serpane (pour dire serpent à papa), « c’est mon le lit », « c’est ta tienne », « il est où mon léphone », « c’est ma ssiette, ma petite ssiette »(pour assiette) « tu me t’aides », « je m’ai manché » (manchar=tâcher,salir), je me toumbe (tumbar=s’allonger), « je vais m’assiser », « je m’ai mordu », je m’ai tombé »….